23/07/2007

Origine (profondeur) de l'activité strombolienne

Origine du mécanisme gazeux menant à l'activité strombolienne.

La composition des gaz magmatiques révèle la profondeur du lieu où se forment les bulles gazeuses conduisant à l'activité explosive strombolienne.
L'activité éruptive de type strombolien, commune sur de nombreux volcans, consiste en des explosions régulières induites par l'éclatement de bulles gazeuses qui remontent plus rapidement que le magma environnant.
Les secousses d'explosion associées à l'activité strombolienne sont généralement localisées à faible profondeur. Toutefois, où et comment les bulles se forment réellement restent peu compris. Des scientifiques ont utilisé des mesures spectroscopiques réalisées durant des phases de calme et d'activité explosive sur le volcan Stromboli (Sicile, Italie) afin de démontrer que les nucléations gazeuses ont une origine assez profonde, c'est-à-dire à l'interface séparant la structure volcanique de la croûte, soit à environ 3 km sous la surface. C'est là que les discontinuités structurales ainsi que la vitesse différentielle de remontée des bulles est susceptible de favoriser l'initiation d'un processus de coalescence gazeuse.

Les résultats de cette étude suggèrent que les bulles se forment au niveau du plancher fissuré du volcan et se regroupent, à l'image des bulles d'un soda, avant de pétiller à la surface. 

Le découplement observé entre la genèse des bulles profondes et superficielles (250 mètres) des secousses d'explosion peuvent être un trait commun
de l'activité strombolienne. Il est déterminé principalement par la géométrie des systèmes de conduites volcaniques souterrains.

logo_science-aaas_113x60

lave_be_sm

Les commentaires sont fermés.