14/06/2007

L'île la plus récente sur terre ...

Le dernier lieu sur terre à émerger des flots...

Home_Reef

La mer bouillonnant et dégazant, la vapeur s’élève et les roches crépitent dans les airs. Lentement, un monticule commence à émerger des flots et, en quelques jours, une nouvelle île était née. Cela ressemble à un évènement évoqué dans le livre de la Genèse, mais c’est bien ainsi que l’île la plus neuve au monde émergea de l’Océan Pacifique.

 

Le 9 août 2006, des yachts croisant aux environs de l'archipel des îles Tonga ont signalé une éruption sous-marine au « Home Reef », situé au sud de l’ïle Late. Trois jours plus tard, l’équipage d’un yacht norvégien, le « Maiken », signala la présence d’une île non reportée sur les cartes marines. S’étendant sur environ 1,5 km, l’île était couronnée par un énorme panache de vapeur et la mer était couverte, sur une grande surface, de débris flottants de pierres ponces (dacitques) éjectées par l’éruption.

 

A la mi-octobre, les éruptions sur l’île cessèrent et son démantèlement débuta. C’est souvent le cas pour les nouvelles îles. Si la roche n’a pas le temps de consolider, les vagues emportent les matériaux rapidement vers le large. Le 8 décembre, un avion militaire néo-zéalandais réalisa la dernière photographie de l’île Home Reef et on constata que l'îlot avait été amputé de près de la moitié de sa surface.

 

Le volcan "Home Reef" a été signalé actif pour la première fois au milieu du 19ème siècle. A l'époque, une île éphèmère s'édifia ainsi au fil des éruptions. En 1984, une éruption a produit un panache haut de 12 km et a émis une grande quantité de ponces flottantes. L'éruption édifia une île éphémère de 500 x 1500 mètres où des falaises hautes de 30-50 m. entouraient un cratère rectangulaire rempli d'eau.

 

Home Reef n’était pas le premier volcan sous-marin à surgir à la surface de la mer. L’île de Surtsey fît de même en 1963 au sud des côtes islandaises, cette fois avec suffisamment d’énergie pour créer un élément géographique permanent. Néanmoins, ce ne sera pas la dernière île à surgir ainsi des flots. Dissimulée à moins de 10 mètres sous la surface de la Méditerranée, à 40 km des côtes méridionales siciliennes, s’élève le volcan sous-marin Empedocle. Sa dernière éruption date de juillet 1831 et produisit une île de 4 km2. Les Italiens (qui l’appelèrent Fernandinea), les Français (Julia), les Britanniques (Graham) et les Espagnols réclamèrent la souveraineté sur cette nouvelle île. Mais en janvier 1831, avant qu’ils puissent s’y installer, l’île disparût dans les flots. Il n'est cependant pas exclu qu'une nouvelle éruption puisse à nouveau la faire resurgir des flots.

lave_be_sm

09:48 Écrit par Alain M./Alino dans Volcans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : home reff, tonga, ponce, ile |  Facebook |